La liste « Tout changer, rien lâcher ! Place au peuple à Chambé ! » remercie les 1238 électrices et électeurs, soit 7,17 % des suffrages exprimés, qui ont voté pour elle et qui ne seront pas représentéEs dans le prochain conseil municipal, en raison d’un mode de scrutin anti-démocratique qui ne permet pas aux listes ayant moins de 10 % d’être présentes. Nous n’en resterons pas moins mobilisés en utilisant la légitimité que nous a donnée le vote du dimanche 23 mars.

Marqué par une très forte abstention des quartiers populaires, ce scrutin aura mis en évidence le profond rejet que la politique du parti socialiste suscite, tant au plan national que local. La liste « Tout changer, rien lâcher ! Place au peuple à Chambé ! » se félicite de ce désaveu de François Hollande et de Bernadette Laclais, mais souligne que l’UMP ne saurait en aucun cas constituer une alternative pour les classes populaires.

Le PS chambérien est aujourd’hui aux abois et se tourne vers l’électorat de gauche pour lui demander son soutien. Sans donner de consigne explicite de vote, la liste « Tout changer, rien lâcher ! Place au peuple à Chambé ! » conseille à Bernadette Laclais de répondre aux demandes de la gauche : gratuité des transports, mise en régie municipale des services public privatisés, abandon des grands projets inutiles (Lyon-Turin ferroviaire, pont Gambetta, parking Cassine etc.)...

Pour nous le combat continue et notre prochaine étape est la préparation de la grande manifestation nationale du 12 avril au cours de laquelle le peuple de gauche exprimera la colère que la lamentable politique du gouvernement PS-EELV lui inspire.