Alors que Dantin multiplie les caméras de vidéosurveillance et les opérations de promotion des gros commerce de la ville, il a décidé de mettre en plan un plan d'austérité sans précédent. L'argent nécessaire pour financer ses opérations de promotion commerciale sera pris dans les poches des Chambériens, puisque les taux d'imposition augmenteront de 8 % auxquels s'ajoutera un forfait supplémentaire de 85 euros pour tous sur la taxe d'habitation. Les budgets des associations feront l'objet d'une baisse moyenne de 19,6 %, aucun départ à la retraite ne sera remplacé dans les services de la ville, dont les budgets vont faire l'objet de coupes franches (jusqu'à - 40 %).

Parce qu'il n'est pas acceptable que Dantin nous fasse payer la baisse des subventions de l'Etat, qu'il a approuvée en tant que député européen, mais aussi parce que nous ne voulons pas payer les intérêts hallucinants que les banques s'adjugent sur la dette de la ville, après lui avoir refourgué des emprunts toxiques, nous appelons à agir lundi 13 avril, à 17h30, en nous rassemblant devant la mairie à l'occasion du vote du budget. Le tract d'appel a été élaboré et signé par de nombreuses organisations : Union syndicale Solidaires, Union Locale CGT, CCUIC, NPA, FA, PG, Ensemble !, Alternatives et Autogestion, PCOF etc. Vous le trouverez en cliquant sur ce lien.